Financement mutualisé : développement contributif

Les besoins des acteurs publics en matière de développement logiciel sont souvent convergents. En l’absence de solutions open source sur les domaines « métiers », les possibilités qui s’offrent aujourd’hui à ces institutions sont soit d’acheter des licences de solutions propriétaires existantes et de se soumettre à la stratégie de leur éditeur, soit de faire développer des solutions sur mesure, à des coûts très importants en l’absence de mutualisation.

ODE Project propose une troisième voie : le mode de développement contributif.